navigation

« Grosse Praeludium » en mi mineur, Nicolaus BRUHNS (1665-1697) 8 octobre 2013

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Ecrits personnels,Orgue seul , ajouter un commentaire

A l’occasion du concert de l’inauguration de l’orgue Aubertin de la chapelle saint Charles BORROME du grand séminaire de Lorraine, le 5 octobre 2013, une série de commentaires avait été proposée avant chaque pièce. Cette œuvre majeure de Nicolaus BRUHNS fut jouée par Frédéric MAYEUR, directeur du Centre Diocésain de Formation des Organistes (C.D.F.O.)

Ce commentaire est là pour préparer à l’audition, afin d’en percevoir l’organisation et ainsi mieux savourer la beauté de l’écriture organistique. A la fin du commentaire, vous pourrez entendre une version auditive de la pièce (qui malheureusement n’est pas celle du concert).

Dans l’héritage de Dietrich BUXTEHUDE, ce prélude fonctionne dans ce contraste entre des éléments de virtuosité, de surprises, et des périodes contrapuntiques strictes. Le baroque allemand, dans toute sa puissance : le « STYLUS PHANTASTICUS », si prisée en Allemagne du nord! BRUHNS est un compositeur de Duché de Schleswig/Danemark. Vu sa mort précoce, il laisse peu d’œuvre, mais d’une qualité et d’une maturité exceptionnelle !

  lire la suite…

La musique pour rechercher Dieu… 6 juin 2013

Posté par unpretre dans : Ecrits personnels,Manifeste esthétique,Musique liturgique,Non classé,Orgue seul,Réflexion sur la musique , ajouter un commentaire

Voici une interview qui a été faite pour la revue officielle du diocèse de Metz: « Eglise de Metz », pour son édition du mois de mai 2013.

Cette édition avait consacré tout un dossier sur le rapport entre l’art et la foi.

La musique pour rechercher Dieu... dans Ecrits personnels orgue-300x224

A quel âge êtes-vous devenu organiste ? Comment êtes-vous monté en tribune la première fois ?

Si je relie à la lumière de l’Ecriture mon parcours musical personnel, je trouve qu’il ressemble à celui de Zacharie dans l’Evangile selon saint Luc : Zacharie, prêtre du Temple, demande instamment à Dieu d’avoir un enfant ; lorsque sa prière est sur le point d’être exaucée par l’annonce angélique, il n’y croit plus du tout. Ce manque de foi entraine la perte de sa parole. A mon niveau, très tôt, j’avais le désir de l’orgue mais dans un cadre liturgique. Vers 5 ou 6 ans, lors d’une fête patronale de mon village, je suis monté pour la première fois à la tribune. Le mixage “son et vision” de l’instrument fut pour moi comme une sorte de révélation. Cependant, malgré ma ténacité à manifester de l’intérêt pour l’instrument, l’organiste n’a pas jugé utile de prendre mon attitude au sérieux. Peut-être étais-je trop jeune… Alors j’ai commencé l’apprentissage de l’orgue par la “vue” de l’organiste, et par “l’ouïe” de la musique. J’avais les yeux et les oreilles mais, comme Zacharie qui n’avait ni la bouche ni la langue déliées, je n’avais pas encore de “mains”! J’étais comme un “musicien muet”.

lire la suite…

Le poète et le cinématographe, ou comment « rêver ensemble le même rêve »! 10 mai 2013

Posté par unpretre dans : Ecrits personnels,Manifeste esthétique,Musique et film , ajouter un commentaire

Dans le cadre du cinquantième anniversaire de la mort de Jean COCTEAU et de la journée d’étude consacrée à ses vitraux, voici l’introduction et l’amorce de développement d’une intervention que j’ai donnée.

Cette journée d’étude a été organisée par l’ACADEMIE NATIONALE de METZ, et à eu lieu au sein de l’église saint Maximin de Metz, où se trouvent les vitraux de Jean COCTEAU, oeuvres si atypiques.

Venez découvrir la beauté des lignes, des formes et des couleurs de ces vitraux uniques de cette église messine.

Voici le programme détaillé de cette manifestation ayant eu lieu les 20 et 21 avril 2013.

Le poète et le cinématographe, ou comment « rêver ensemble le même rêve »! dans Ecrits personnels testament-d-orphee-03-300x225

C’est sur un fond d’écran noir ressemblant à un tableau d’école, qu’apparait petit à petit, un visage dessiné à la craie, et pendant à la vue de cette image Jean COCTEAU prononce lui-même cette phrase :

« Le privilège du cinématographe, c’est qu’il permet à un grand nombre  de personnes de rêver ensemble le même rêve et de montrer en outre, avec la rigueur du réalisme, les fantasmes de l’irréalité, bref c’est un admirable véhicule de poésie. »

                Ainsi commence son dernier film « Le Testament d’Orphée », réalisé en 1959 et sorti dans les salles en 1960. On peut dire qu’en regardant et en entendant cette brève séquence, on peut tout comprendre du génie cinématographique de Jean COCTEAU, ainsi que son manifeste esthétique peu commun.

lire la suite…

Souvenirs musicaux pour le 2 février…. 5 février 2013

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Ecrits personnels,Musique liturgique,Orgue seul,Poème: Orgue et voix , ajouter un commentaire

Souvenirs musicaux pour le 2 février.... dans Commentaires musicaux cantique-de-symeon-aert-de-gelder-1645-1727-300x240Voici le souvenir d’un commentaire musical réalisé le 2 février 2009, sur une pièce d’orgue issue du répertoire de la fête de « la Présentation de Jésus au Temple« , anciennement appelée « Purification de la Vierge Marie« .

Pour l’occasion un modeste enregistrement fait en l’église de Boulay-Moselle, a été réalisé pour découvrir une pièce d’orgue du bénédictin Dom Paul BENOIT.  Le thème grégorien du « Lumen ad revelationem gentium » a été enregistré en l’abbatiale saint Laurent (1049) de HESSE (57). Il s’agissait

« DIFFUSA EST »


Pièce d’orgue pour la fête de la Purification de la Vierge Marie et de la Présentation du Seigneur au Temple

Composée par: Dom Paul Benoît (1893/1979)

 

 

Cette fête liturgique est une synthèse de 02 évènements qui touchent 02 personnes bien distincts:

lire la suite…

La réforme de la musique liturgique… Du « souvenir » aux « racines et des ailes »! 23 novembre 2012

Posté par unpretre dans : Ecrits personnels,Musique liturgique,Réflexion sur la musique , 4 commentaires

Il s’agit d’une intervention proposée pour clôturer la journée annuelle des Responsables Diocésains de Musique Liturgique.

Cette journée a eu lieu le 20 octobre 2012, à la Maison de la Conférence des Evêques de France, avenue de Breteuil à Paris, au Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentaire (SNPLS).

Dans le cadre de la célébration jubilaire de l’ouverture du Concile Vatican II, cette journée d’étude portait sur le mouvement de réforme de la musique liturgique, issue de la constitution dogmatique « Sacro Sanctum Concilium » de 1963.

La réforme de la musique liturgique... Du « …Alors qu’il m’est donné de terminer cette journée, cet exercice n’est pas simple, étant donné mon jeune âge. Ayant 35 ans, il n’est pas aisé de proposer des perspectives pour l’avenir de la musique liturgique dans l’élan du Concile Vatican II, quant on a une expérience musicale comme la mienne, où je suis né 13 ans après la constitution dogmatique « Sacro Sanctum Concilium ». On peut dire que j’ai pris le « train en marche ».

Aussi, comme nous avons fêté sainte Thérèse d’Avila le 15 octobre, je vais faire comme elle. Tous ses traités et écrits sont fait à partir de son expérience spirituelle. Aussi, c’est à dire partir de mon expérience musicale, somme toute récente, pour vous proposer quelques pistes de réflexion.

  lire la suite…

PSAUME 42 de MENDELSSOHN: quête spirituelle et amour conjugal. 18 novembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Ecrits personnels,Musique liturgique,Réflexion sur la musique , ajouter un commentaire

PSAUME 42 de MENDELSSOHN: quête spirituelle et amour conjugal. dans Commentaires musicaux mendelssohn-epoux

La musique sacrée de Félix MENDELSSOHN (1809-1847) est tout aussi profonde qu’inconnue!

Pourquoi, parce qu’elle n’est ni « démonstrative » ni « tape à l’oeil« , elle est construite en direction de l’intériorité.

Elle est surtout la servante de la prosodie et de la littéralité des textes, ce qui représente bien toute la vision protestante.

Ecoutez les cantates de Jean-Sébastien Bach (1685-1750), en particulier les récitatifs, et vous comprendrez que la musique ne déborde pas sur le texte! C’est son rythme à lui qui coordonne le rythme de la musique.

Mendelssohn, avec un langage musical bien de son siècle de romantisme allemand, est un serviteur des Ecritures au sein de sa musique sacrée.

Veuillez découvrir sa mise en musique du PSAUME 42. Car elle nous offre une dimension particulière de sa musique sacrée qui associe avec pudeur, mais avec force intérieure, SPIRITUALITE et AMOUR CONJUGAL!

mendelssohn-epouse amour conjugal dans Ecrits personnelsEn effet, c’est le 28 mars 1837 que Félix MENDELSSOHN épousa Cécile JEANRENAUD, fille du pasteur Huguenot de Frankfurt et d’origine française. Durant leur voyage de noces en Rhénanie et en Forêt Noire au cours du mois d’avril 1837, il va composer ce PSAUME 42 comme cadeau de mariage pour son épouse.

Ce psaume 42 est un psaume « baptismal«  incarnant l’idéal de la quête spirituelle. Le commentaire qui suivra permettra d’en saisir une parcelle de beauté que l’on ne peut écrire, ni même décrire complètement…

Mais pourquoi prendre ce psaume 42 manifestant la quête spirituelle de Dieu, comme gage d’amour pour celle avec qui il vient d’unir ses jours?

lire la suite…

« LA NUIT PASCALE »… Une musique dont l’émotion nous conduit à une expérience de la Vérité… 03 25 mai 2012

Posté par unpretre dans : Ecrits personnels,Manifeste esthétique,Musique liturgique,Réflexion sur la musique , ajouter un commentaire

…Le POÊME de la VEILLEE PASCALE….

03ème partie

La Mère de toutes les veillées comme disait déjà saint Augustin…

… PROCESSION BAPTISMALE…

Cette pièce grégorienne, peut être chantée lorsque le prêtre, après avoir célébré les baptêmes, va asperger l’assemblée.

Cette même pièce se retrouvera durant tout le temps pascal lorsqu’il y aura, au début de la célébration, l’aspersion avec l’eau bénite lors de la Nuit de Pâques!

lire la suite…

« LA NUIT PASCALE »… Une musique dont l’émotion nous conduit à une expérience de la Vérité… 02

Posté par unpretre dans : Ecrits personnels,Manifeste esthétique,Musique liturgique,Réflexion sur la musique , ajouter un commentaire

 

…Le POÊME de la VEILLEE PASCALE….

02ème partie

 

La Mère de toutes les veillées comme disait déjà saint Augustin…

…L’ENTREE DE L’ALLELUIA PASCAL….

Voici une version chantée lors de la Veillé Pascale 2011 en la basilique saint Pierre, avec le pape Benoît XVI entonnant le triple alléluia pascal, puis les choeurs de la chapelle Sixtine, répondant en déployant les versets du psaume 117.

lire la suite…

Méditation musicale pour un 2 février…. Présentation du Seigneur au Temple… Chandeleur 2 février 2012

Posté par unpretre dans : Ecrits personnels , ajouter un commentaire

Méditation musicale pour un 2 février.... Présentation du Seigneur au Temple... Chandeleur dans Ecrits personnels presentation-jesus-au-temple-216x300Cette méditation avait été rédigée pour le site internet de la paroisse catholique de Boulay-Moselle (paroissecatho.boulay.free.fr) en 2008….

 

Je vous propose de découvrir 2 pièces musicales, encadrant la méditation.

La pièce grégorienne de la procession des cierges, puis une polyphonie de la Renaissance de Francisco López y Capillas, construite sur ce même thème.

 

Venez écouter…. lire la suite…

… Le silence… 30 octobre 2011

Posté par unpretre dans : Ecrits personnels , ajouter un commentaire

... Le silence... dans Ecrits personnels penseur-rodin-300x174Cela fait plus d’une année et demi que je n’ai rien publié…

Car après tout, on me disait que pour qu’un blog soit connu, il fallait publier régulièrement sinon ou l’oubli et l’on va voir ailleurs…

Alors je remercie ceux qui depuis 3 mois viennent de plus en plus voir ce blog, comme en panne de créativité!

Alors qu’ai-je fais depuis ce temps?

lire la suite…

123

@Jeong-min.com |
aidez nous à sensibiliser |
FLORA MERLEAU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dep: dessins et caricatures
| ma passion le crochet
| Doljansky Evelyne