navigation

« AVE MARIA » de Mendelssohn… Où la pureté vocale au service d’une théologie mariale? 10 décembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux , 3 commentaires

Venez découvrir cette sublime pièce de Félix MENDELSSOHN (1809-1847).

Poème musical d’une extraordinaire pureté et d’une justesse théologique, montrant au delà des caricatures, la place d’honneur qu’occupe dans la pensée de LUTHER, la Vierge Marie!

MENDELSSOHN avait à peine 21 ans, lorsqu’il composa cette pièce en 1830. Il s’agit de l’Opus 23, 2ème pièce d’une série de 3, dont l’édition porte le titre de « kirchenmusik« . On peut alors comprendre pourquoi son ami compositeur Robert SCHUMANN l’avait surnommé le « Mozart du XIXème siècle« , car cette oeuvre témoigne d’une maturité d’écriture assez profonde et peu commune pour quelqu’un de son âge.

Surtout sa maitrise parfaite du traitement des voix, car il s’agit d’une oeuvre à 8 voix où les pupitres de soprano, alto, ténor et basse sont tous divisés en deux. Ainsi qu’une maitrise parfaite des styles d’écriture avec celui emprunté des polyphonies de la fin de la Renaissance entre modalité et tonalité; mais aussi celui de l’écriture savante mêlant des passages de remarquables contrepoints (imitations, fugue) et des moments d’euphonie.

Voici une libre interprétation de cette pièce…

lire la suite…

« L’enfance du Christ » de BERLIOZ et « L’enfance de Jésus » de BENOÎT XVI… Un rapport? 27 novembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Musique liturgique , ajouter un commentaire

Il est une coïncidence extraordinaire lorsqu’on y pense….

Il y a à peine une semaine, le 21 novembre 2012, le pape Benoît XVI rendait public l’ouvrage « L’Enfance de Jésus » qui commente les Evangiles de l’enfance selon saint Luc et saint Mathieu.

Alors que je le lisais en vue d’en faire une recension ce matin lors d’un direct à Radio Jérico-Metz, en me concentrant sur le quatrième chapitre qui traite de la version de saint Mathieu, de l’épisode de Mages et de la fuite en Egypte… Une musique m’est revenue à l’esprit….

… Il y a 10 ans de cela, lorsque j’étais en année de licence à la faculté de musicologie de Metz, je me souviens avoir chanté avec le choeur universitaire, « L’enfance du Christ » d’Hector BERLIOZ (1809-1863)

Oeuvre qui avait été travaillée pendant une année complète et donnée en unique représentation à « l’Arsenal » de Metz en mai 2002. C’était d’ailleurs le directeur du département de musique, Mr Paul PREVOST qui en avait été l’éditeur critique chez CARUS.

Je me souviens très bien du célèbre « choeur des bergers« , qui chante au moment où la Sainte Famille va quitter le pays pour l’Egypte… En voici une version

lire la suite…

PSAUME 42 de MENDELSSOHN: quête spirituelle et amour conjugal. 18 novembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Ecrits personnels,Musique liturgique,Réflexion sur la musique , ajouter un commentaire

PSAUME 42 de MENDELSSOHN: quête spirituelle et amour conjugal. dans Commentaires musicaux mendelssohn-epoux

La musique sacrée de Félix MENDELSSOHN (1809-1847) est tout aussi profonde qu’inconnue!

Pourquoi, parce qu’elle n’est ni « démonstrative » ni « tape à l’oeil« , elle est construite en direction de l’intériorité.

Elle est surtout la servante de la prosodie et de la littéralité des textes, ce qui représente bien toute la vision protestante.

Ecoutez les cantates de Jean-Sébastien Bach (1685-1750), en particulier les récitatifs, et vous comprendrez que la musique ne déborde pas sur le texte! C’est son rythme à lui qui coordonne le rythme de la musique.

Mendelssohn, avec un langage musical bien de son siècle de romantisme allemand, est un serviteur des Ecritures au sein de sa musique sacrée.

Veuillez découvrir sa mise en musique du PSAUME 42. Car elle nous offre une dimension particulière de sa musique sacrée qui associe avec pudeur, mais avec force intérieure, SPIRITUALITE et AMOUR CONJUGAL!

mendelssohn-epouse amour conjugal dans Ecrits personnelsEn effet, c’est le 28 mars 1837 que Félix MENDELSSOHN épousa Cécile JEANRENAUD, fille du pasteur Huguenot de Frankfurt et d’origine française. Durant leur voyage de noces en Rhénanie et en Forêt Noire au cours du mois d’avril 1837, il va composer ce PSAUME 42 comme cadeau de mariage pour son épouse.

Ce psaume 42 est un psaume « baptismal«  incarnant l’idéal de la quête spirituelle. Le commentaire qui suivra permettra d’en saisir une parcelle de beauté que l’on ne peut écrire, ni même décrire complètement…

Mais pourquoi prendre ce psaume 42 manifestant la quête spirituelle de Dieu, comme gage d’amour pour celle avec qui il vient d’unir ses jours?

lire la suite…

Musique pour saint Hubert! 3 novembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Musique liturgique , 1 commentaire

Je me souviens bien que c’est en 1993, dans une petite église dédiée à saint Hubert, que j’ai commencé mon service d’organiste liturgique…

Le petit village de LANEUVEVILLE-LES-LORQUINS en Moselle du sud-est, abrite un tableau de saint Hubert. On le voyait dans la posture traditionnelle, contemplant ce CERF sur son rocher, avec le croix du Christ entre ses bois, et saint Hubert sur son cheval, mais un cheval effrayé.

C’est avec ce petit village, que j’ai découvert la figure de saint Hubert…

Musique pour saint Hubert! dans Commentaires musicaux saint-hubert-02-202x300 lire la suite…

Toussaint-Eglise et « Apparition de l’Eglise éternelle » d’Olivier MESSIAEN… 2 novembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Musique liturgique,Orgue seul , ajouter un commentaire

Alors que hier nous avons fêté la solennité de la Toussaint

En préparant ma prédication pour la messe, je me suis rendu compte combien cette solennité ouvre et invite les fidèles à approfondir le mystère de l’Eglise.

Aussi, je me suis mis à relire les textes du Concile Vatican II sur l’Eglise, et en particulier la Constitution dogmatique « Lumen Gentium ». J’y ai même écrit un commentaire, tant je suis ébloui que la présentation du mystère de l’Eglise à Vatican II s’enracine dans la compréhension de cette fête!

Mais surtout, au coeur de l’étude et de l’approfondissement, je me suis mis à me souvenir d’une pièce pour orgue d’Olivier MESSIAEN…

Il s’agit de « l’Apparition de l’Eglise éternelle », composée en 1932… Je vous laisse l’entendre…

lire la suite…

12345

@Jeong-min.com |
aidez nous à sensibiliser |
FLORA MERLEAU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dep: dessins et caricatures
| ma passion le crochet
| Doljansky Evelyne