navigation

Qui est Jésus? L’antienne de « l’Emmanuel » pour le 23 décembre 6 janvier 2013

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Musique liturgique , 2 commentaires

Qui est Jésus? L'antienne de Voici la dernière antienne qui met en lumière le deuxième mot de notre « acrostiche en miroir » à savoir « ERO » qui se traduit par « Je serai (là) ».

Comme dans un « miroir » qui rend visible ce que nous yeux ne peuvent voir d’eux-mêmes, cette antienne reflète ce qu’elle ne fait pas entendre… Curieux paradoxe! A vous de juger! Mais en plus, elle suggère une marche, concrète et  intérieure, alors que nous sommes immobiles!

Il est vrai que pour entrer dans le mystère de la NATIVITE, la Semaine préparatoire est construite comme un « miroir ». Il s’agit du « miroir d’ERO CRAS ».

Bien sûr « ERO CRAS«  n’est pas une personne, mais tout simplement l’acrostiche que forment les 7 premières lettres des 7 titres qualifiants Celui qui va venir. Mais il s’agit d’un acrostiche construit en « miroir » car le sens des lettres est inversé.

Pour avancer vers la NATIVITE, curieusement nous MARCHONS à RECULONS!

Ces adjectifs permettent de « refléter » le mystère qui va être célébré, car comme le dit la 2ème préface du temps de l’Avent, 7 jours avant nous sommes déjà introduit dans le mystère de Noël!

Venez entendre l’antienne présentant le septième titre de Celui qui pour nous est né: Emmanuel, lettre « E » de la phrase « Ero cras »…

  lire la suite…

Qui est Jésus? L’antienne du « Roi » pour le 22 décembre 2 janvier 2013

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Musique liturgique,Non classé , 1 commentaire

Qui est Jésus? L'antienne du Voici une antienne qui met en lumière le deuxième mot de notre « acrostiche en miroir » à savoir « ERO » qui se traduit par « Je serai (là) ». Elle nous introduit dans la compréhension plurielle de la Royauté.

Comme dans un « miroir » qui rend visible ce que nous yeux ne peuvent voir d’eux-mêmes, cette antienne reflète ce qu’elle ne fait pas entendre… Curieux paradoxe! A vous de juger! Mais en plus, elle suggère une marche, concrète et  intérieure, alors que nous sommes immobiles!

Il est vrai que pour entrer dans le mystère de la NATIVITE, la Semaine préparatoire est construite comme un « miroir ». Il s’agit du « miroir d’ERO CRAS ».

Bien sûr « ERO CRAS«  n’est pas une personne, mais tout simplement l’acrostiche que forment les 7 premières lettres des 7 titres qualifiants Celui qui va venir. Mais il s’agit d’un acrostiche construit en « miroir » car le sens des lettres est inversé.

Pour avancer vers la NATIVITE, curieusement nous MARCHONS à RECULONS!

Ces adjectifs permettent de « refléter » le mystère qui va être célébré, car comme le dit la 2ème préface du temps de l’Avent, 7 jours avant nous sommes déjà introduit dans le mystère de Noël!

Venez entendre l’antienne présentant le sixième titre de Celui qui pour nous est né: Rex (Roi), lettre « R » de la phrase « eRo cras »…

lire la suite…

Qui est Jésus? L’antienne de « l’Orient » pour le 21 décembre 22 décembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Manifeste esthétique,Musique liturgique,Non classé , ajouter un commentaire

Qui est Jésus? L'antienne de Voici une antienne qui vient ouvrir par la fin, le deuxième mot de notre « acrostiche en miroir » à savoir « ERO«  qui se traduit par « Je serai (là) ». Elle nous introduit dans la compréhension plurielle de « l’Illumination« .

Comme dans un « miroir » qui rend visible ce que nous yeux ne peuvent voir d’eux-mêmes, cette antienne reflète ce qu’elle ne fait pas entendre… Curieux paradoxe! A vous de juger! Mais en plus, elle suggère une marche, concrète et  intérieure, alors que nous sommes immobiles!

Il est vrai que pour entrer dans le mystère de la NATIVITE, la Semaine préparatoire est construite comme un « miroir ». Il s’agit du « miroir d’ERO CRAS ».

Bien sûr « ERO CRAS«  n’est pas une personne, mais tout simplement l’acrostiche que forment les 7 premières lettres des 7 titres qualifiants Celui qui va venir. Mais il s’agit d’un acrostiche construit en « miroir » car le sens des lettres est inversé.

Pour avancer vers la NATIVITE, curieusement nous MARCHONS à RECULONS!

Ces titres permettent de « refléter » le mystère qui va être célébré, car comme le dit la 2ème préface du temps de l’Avent, 7 jours avant nous sommes déjà introduit dans le mystère de Noël!

Venez entendre l’antienne présentant le cinquième titre de Celui qui pour nous est né: Oriens (Orient), lettre « O » de la phrase « erO cras »…

  lire la suite…

Qui est Jésus? L’antienne de la « Clef de David » pour le 20 décembre 20 décembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Manifeste esthétique,Musique liturgique,Non classé , 4 commentaires

Qui est Jésus? L'antienne de la Voici une antienne qui vient clore le premier mot de notre « acrostiche en miroir« , à savoir « CRAS » qui se traduit par « demain ». Elle nous introduit dans le pardon divin, et dans le mystère de la rémission des péchés.

Comme dans un « miroir » qui rend visible ce que nous yeux ne peuvent voir d’eux-mêmes, cette antienne reflète ce qu’elle ne fait pas entendre… Curieux paradoxe! A vous de juger!

Il est vrai que pour entrer dans le mystère de la NATIVITE, la Semaine préparatoire est construite comme un « miroir ». Il s’agit du « miroir d’ERO CRAS ».

Bien sûr « ERO CRAS«  n’est pas une personne, mais tout simplement l’acrostiche que forment les 7 premières lettres des 7 titres qualifiants Celui qui va venir. Mais il s’agit d’un acrostiche construit en « miroir » car le sens des lettres est inversé.

Pour avancer vers la NATIVITE, curieusement nous MARCHONS à RECULONS!

Ces titres permettent de « refléter » le mystère qui va être célébré, car comme le dit la 2ème préface du temps de l’Avent, 7 jours avant nous sommes déjà introduit dans le mystère de Noël!

Venez entendre l’antienne présentant le quatrième titre de Celui qui pour nous est né: Clavis (clef), lettre « C » de la phrase « ero Cras »…

lire la suite…

Qui est Jésus? Antienne de la « Racine de Jessé » pour le 19 décembre

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Manifeste esthétique,Musique liturgique , 3 commentaires

Qui est Jésus? Antienne de la Voici une antienne, dont la musique met en relief certains mots, qui eux-mêmes mettent en lumière, ce que ni le texte, ni la musique ne disent… Autrement dit, comment rendre audible les « non-dits« !

Comme dans un « miroir » qui rend visible ce que nous yeux ne peuvent voir d’eux-mêmes, cette antienne reflète ce qu’elle ne fait pas entendre… Curieux paradoxe! A vous de juger!

Il est vrai que pour entrer dans le mystère de la NATIVITE, la Semaine préparatoire est construite comme un « miroir ». Il s’agit du « miroir d’ERO CRAS ».

Bien sûr ERO CRAS n’est pas une personne, mais tout simplement l’acrostiche que forment les 7 premières lettres des 7 titres qualifiants Celui qui va venir. Mais il s’agit d’un acrostiche construit en « miroir » car le sens des lettres est inversé.

Pour avancer vers la NATIVITE, curieusement nous MARCHONS à RECULONS!

Ces titres permettent de « refléter » le mystère qui va être célébré, car comme le dit la 2ème préface du temps de l’Avent, 7 jours avant nous sommes déjà introduit dans le mystère de Noël!

Venez entendre l’antienne présentant le troisième titre de Celui qui pour nous est né: Radix (racine), lettre « R » de la phrase « ero cRas »…

lire la suite…

Qui est Jésus? Antienne du « Buisson Ardent » pour le 18 décembre 18 décembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Musique liturgique,Non classé , 3 commentaires

Qui est Jésus? Antienne du Pour déjà entrer dans le mystère de la NATIVITE, la Semaine préparatoire est construite comme un « miroir ».

Il s’agit du « miroir d’ERO CRAS ».

Bien sûr « ERO CRAS«  n’est pas une personne, mais tout simplement l’acrostiche que forment les 7 premières lettres des 7 titres qualifiants Celui qui va venir. Mais il s’agit d’un acrostiche construit en « miroir » car le sens des lettres est inversé.

Pour avancer vers la NATIVITE, curieusement nous MARCHONS à RECULONS!

Ces titres permettent de « refléter«  le mystère qui va être célébré, car comme le dit la 2ème préface du temps de l’Avent, 7 jours avant nous sommes déjà introduit dans le mystère de Noël!

Venez entendre l’antienne présentant le deuxième titre de Celui qui pour nous est né: Adonaï (Seigneur), lettre « A » de la phrase « ero crAs »…

lire la suite…

Qui est Jésus? Antienne de la « Sagesse » pour le 17 décembre

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Musique liturgique , 1 commentaire

Qui est Jésus? Antienne de la La Semaine préparatoire à la fête de la NATIVITE est construire comme un « miroir ».

Il s’agit du « miroir d’ERO CRAS ».

Bien sûr « ERO CRAS » n’est pas une personne, mais tout simplement l’acrostiche que forment les 7 premières lettres des 7 « titres » qualifiants Celui qui va venir. Mais il s’agit d’un acrostiche construit en « miroir » car le sens des lettres est inversé.

Les lettres nous conduisent à la NATIVITE, mais pour comprendre le sens de la phrase, il faut la regarder comme dans un miroir.

Ces titres permettent de « refléter«  le mystère qui va être célébré, car comme le dit la 2ème préface du temps de l’Avent, 7 jours avant nous sommes déjà introduit dans le mystère de Noël!

Venez entendre l’antienne présentant le premier titre de Celui qui pour nous est né: la SAGESSE (lettre « S » terminant la phrase « ero craS »)…

lire la suite…

« L’enfance du Christ » de BERLIOZ et « L’enfance de Jésus » de BENOÎT XVI… Un rapport? 27 novembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Musique liturgique , ajouter un commentaire

Il est une coïncidence extraordinaire lorsqu’on y pense….

Il y a à peine une semaine, le 21 novembre 2012, le pape Benoît XVI rendait public l’ouvrage « L’Enfance de Jésus » qui commente les Evangiles de l’enfance selon saint Luc et saint Mathieu.

Alors que je le lisais en vue d’en faire une recension ce matin lors d’un direct à Radio Jérico-Metz, en me concentrant sur le quatrième chapitre qui traite de la version de saint Mathieu, de l’épisode de Mages et de la fuite en Egypte… Une musique m’est revenue à l’esprit….

… Il y a 10 ans de cela, lorsque j’étais en année de licence à la faculté de musicologie de Metz, je me souviens avoir chanté avec le choeur universitaire, « L’enfance du Christ » d’Hector BERLIOZ (1809-1863)

Oeuvre qui avait été travaillée pendant une année complète et donnée en unique représentation à « l’Arsenal » de Metz en mai 2002. C’était d’ailleurs le directeur du département de musique, Mr Paul PREVOST qui en avait été l’éditeur critique chez CARUS.

Je me souviens très bien du célèbre « choeur des bergers« , qui chante au moment où la Sainte Famille va quitter le pays pour l’Egypte… En voici une version

lire la suite…

La réforme de la musique liturgique… Du « souvenir » aux « racines et des ailes »! 23 novembre 2012

Posté par unpretre dans : Ecrits personnels,Musique liturgique,Réflexion sur la musique , 4 commentaires

Il s’agit d’une intervention proposée pour clôturer la journée annuelle des Responsables Diocésains de Musique Liturgique.

Cette journée a eu lieu le 20 octobre 2012, à la Maison de la Conférence des Evêques de France, avenue de Breteuil à Paris, au Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentaire (SNPLS).

Dans le cadre de la célébration jubilaire de l’ouverture du Concile Vatican II, cette journée d’étude portait sur le mouvement de réforme de la musique liturgique, issue de la constitution dogmatique « Sacro Sanctum Concilium » de 1963.

La réforme de la musique liturgique... Du « …Alors qu’il m’est donné de terminer cette journée, cet exercice n’est pas simple, étant donné mon jeune âge. Ayant 35 ans, il n’est pas aisé de proposer des perspectives pour l’avenir de la musique liturgique dans l’élan du Concile Vatican II, quant on a une expérience musicale comme la mienne, où je suis né 13 ans après la constitution dogmatique « Sacro Sanctum Concilium ». On peut dire que j’ai pris le « train en marche ».

Aussi, comme nous avons fêté sainte Thérèse d’Avila le 15 octobre, je vais faire comme elle. Tous ses traités et écrits sont fait à partir de son expérience spirituelle. Aussi, c’est à dire partir de mon expérience musicale, somme toute récente, pour vous proposer quelques pistes de réflexion.

  lire la suite…

PSAUME 42 de MENDELSSOHN: quête spirituelle et amour conjugal. 18 novembre 2012

Posté par unpretre dans : Commentaires musicaux,Ecrits personnels,Musique liturgique,Réflexion sur la musique , ajouter un commentaire

PSAUME 42 de MENDELSSOHN: quête spirituelle et amour conjugal. dans Commentaires musicaux mendelssohn-epoux

La musique sacrée de Félix MENDELSSOHN (1809-1847) est tout aussi profonde qu’inconnue!

Pourquoi, parce qu’elle n’est ni « démonstrative » ni « tape à l’oeil« , elle est construite en direction de l’intériorité.

Elle est surtout la servante de la prosodie et de la littéralité des textes, ce qui représente bien toute la vision protestante.

Ecoutez les cantates de Jean-Sébastien Bach (1685-1750), en particulier les récitatifs, et vous comprendrez que la musique ne déborde pas sur le texte! C’est son rythme à lui qui coordonne le rythme de la musique.

Mendelssohn, avec un langage musical bien de son siècle de romantisme allemand, est un serviteur des Ecritures au sein de sa musique sacrée.

Veuillez découvrir sa mise en musique du PSAUME 42. Car elle nous offre une dimension particulière de sa musique sacrée qui associe avec pudeur, mais avec force intérieure, SPIRITUALITE et AMOUR CONJUGAL!

mendelssohn-epouse amour conjugal dans Ecrits personnelsEn effet, c’est le 28 mars 1837 que Félix MENDELSSOHN épousa Cécile JEANRENAUD, fille du pasteur Huguenot de Frankfurt et d’origine française. Durant leur voyage de noces en Rhénanie et en Forêt Noire au cours du mois d’avril 1837, il va composer ce PSAUME 42 comme cadeau de mariage pour son épouse.

Ce psaume 42 est un psaume « baptismal«  incarnant l’idéal de la quête spirituelle. Le commentaire qui suivra permettra d’en saisir une parcelle de beauté que l’on ne peut écrire, ni même décrire complètement…

Mais pourquoi prendre ce psaume 42 manifestant la quête spirituelle de Dieu, comme gage d’amour pour celle avec qui il vient d’unir ses jours?

lire la suite…

123456

@Jeong-min.com |
aidez nous à sensibiliser |
FLORA MERLEAU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dep: dessins et caricatures
| ma passion le crochet
| Doljansky Evelyne